Codin’Games

Design by William Leblanc

Au cours de la semaine des mathématiques, l’association Wi-Bash a organisé pour la première fois deux concours de programmation exceptionnels, l’UA Coding Battle et le Carribean Coding Championship au sein de l’Université des Antilles. En collaboration avec la plateforme de programmation ludique CodinGame, les deux concours se sont tenus le mercredi 11 mars et le vendredi 13 (un jour de chance…) dans une atmosphère détendue et conviviale.

Le mercredi 11 des élèves des classes préparatoires MPSI, PCSI et même BCPST du lycée de Baimbridge ont été invités à participer à l’événement, un clash au sommet entre université et prépa qui n’a pas manqué de faire des étincelles ! Au cœur des salles d’informatique gracieusement mises à disposition par le Pole Guadeloupe, les participants ont sué du sang et du code pendant une heure et demie, s’affrontant dans des clashs of code épiques…

Une vingtaine d’élèves de prépa, une vingtaine de membres de l’association. Au final… C’est un élève des classes préparatoires qui a gagné, Nathan Domota (MPSI). Bravo à lui 👏. Interrogé sur son ressenti il ne cache pas sa satisfaction. « J’ai été très fier d’avoir gagné, car les concurrents étaient très bons. Cette victoire m’a montré que je l’étais tout autant ». Après une collation au restaurant universitaire, les participants sont revenus pour la remise des prix, et notamment, un magnifique voyage à Paris pour le gagnant.

Sans se reposer sur un tel succès, les équipes de Wi-Bash ont organisé dans la foulée le Carribean Coding Championship, le vendredi 13. Ouvert à tous, ce concours a rassemblé des compétiteurs de tous horizons : étudiants, professeurs, professionnels, et même… des prépas, revenus pour l’occasion se mesurer aux autres participants dans l’amphithéâtre Guy Mérault. Réservé pour l’occasion, il a renfermé pendant trois heures en son sein  les ardeurs, les frustrations et les espoirs des programmeurs réunis autour d’un combat de bots. L’objectif ? Coder une mini intelligence artificielle en très peu de temps et battre le maximum de concurrents.

Trépignements, frustration, stress, surprises, cette épreuve haute en couleur n’aura rien épargné au participants. « A un moment, ce qui m’a fait remonter dans le haut du classement c’est import random« , ironise l’un des professeurs présents pour illustrer le désarroi qui a parfois saisi les compétiteurs. Ils auront au moins pu compter sur la chaleur et l’élégance de nos deux animateurs, William Leblanc et Shadd Dessous, qui ont assuré le show et les débats pendant l’épreuve.

De haute lutte, c’est finalement Reynald Eugénie, un doctorant en informatique à l’université, qui a emporté le morceau. Surpris, il raconte : « Cela me surprend parce que je n’y croyais pas. J’aime bien coder mais je n’ai pas le temps avec le Doctorat. C’était une belle occasion de reprendre le codage. Je me suis entraîné à CodinGame pendant la semaine. » Au moment de la remise des prix, c’est tout d’abord Manuel Clergue et Vincent Pagé, deux professeurs d’informatique et membres de l’association, qui sont remerciés pour leur implication et leur rôle indispensable dans l’organisation des concours. Merci à eux !

L’année prochaine nous serons au rendez-vous pour des événements encore plus étonnants et plein de surprises… On attend que vous 😎.

Le Grand V

Remerciements à nos sponsors :